Twinsmatic, une musique venue d’ailleurs

18 mars 2020. Le live Instagram de Mehdi Mouse alias Mehdi Maïzi se termine et on a la confirmation qu’un projet de Twinsmatic est en cours. Quelques jours plus tard, on découvrira le premier extrait de ce qui s’avère être un album avec le morceau Gros Lot dans lequel il invite le 13 Block et Koba LaD.

Anciennement en duo, le beatmaker et artiste français Twinsmatic sort ce vendredi 3 avril son premier album intitulé ATLAS, 5 ans après le très bon EP Nowhere. Focus sur cet artiste.

Après des années à avoir « digger » sur SoundCloud et réalisé de nombreux remixes afin de créer sa propre identité, les premiers morceaux de Twinsmatic vont voir le jour en 2015 avec l’EP Sounds From Last Night. Un EP qui est la première immersion dans l’univers de l’artiste.

Les influences de l’artiste sont nombreuses, allant de Timbaland à Kanye West en passant par le collectif OVO et les beatmakers qui accompagnent Drake (cf article PARTYNEXTDOOR).

A travers la majorité des productions qu’il réalise et sans le mettre dans une case pour autant, on peut facilement reconnaître que ses beats nous font immédiatement penser au future beats. Ce style musical qui mélange hip-hop, musique électro et pop à l’instar d’émissions comme la Soulection Radio de Joe Kay aux Etats-Unis ou encore Complexion à Londres. La touche supplémentaire de Twinsmatic à cette époque étant d’avoir cet aspect dans les instrus qui nous font totalement voyager ou penser à un moment clé de notre vie, mais surtout une sonorité venue donnant l’impression de venir d’une autre planète.

L’illustration parfaite de ces beats très imagés est l’EP Nowhere, un 7 titres sorti le 28 septembre 2015, portés par les morceaux On My Way, A.T.R. ou encore Used To Know pour en citer qu’eux.

Les années suivantes nous permettront de voir une palette plus large de l’artiste et ses réalisations, plus particulièrement dans le paysage rap et ses nombreux placements (Take A Mic, Pink Tee, Damso, Lacrim, Dosseh, Ash Kidd, Bramsito, Booba).

D’un morceau comme Autotune de Damso aux morceaux produits pour Dosseh, Dinos ou encore ceux pour Take A Mic, l’artiste a su se renouveler avec sa patte qu’on peut reconnaître dès le début d’une instru en la mêlant à des instruments et aspects « rap » et ce, avec succès.

(Merci à un certain Joaquin pour cette playlist qui recense toutes les instrus de Twinsmatic !)

En attendant ce vendredi, le premier jet de l’univers que nous allons découvrir sur cet album est disponible avec le single Gros Lot !

Crédits photo : PANAMAERA

DLM4 sur Instagram et Twitter

Une réflexion sur “Twinsmatic, une musique venue d’ailleurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s