AXL Beats, de Newham à New-York

S’il y a bien un beatmaker qui va continuer de faire parler de lui au cours des prochains mois, c’est celui-là ! AXL Beats, touc comme 808 Melo, font partie de ces beatmakers inspirés par ce qu’à réalisé DJ L avec toute la scène drill de Chicago et donne un nouveau souffle à ce style musical outre-atlantique, mais à New-York. Focus sur ce beatmaker.

AXL Beats est un beatmaker âgé de 19 ans, originaire de Newham, à Londres, dans l’est de la capitale.

La première de ses prods qui fait surface sur la toile, sur SoundCloud, apparaît en 2016 et il s’agit d’un type beat qu’il réalise, inspiré de la scène drill de Chicago et notamment ce que fait G Herbo (ex- Lil Herb).

De ce qui est visible sur son compte, il a travaillé pendant toute cette année 2016 sur différents type beats avant de passer une nouvelle étape qui se traduit immédiatement par une marque classique d’un beatmaker qui est de nommer ses beats. L’année suivante, le premier upload SoundCloud qui voit le jour est une prod intitulée FEDS. Des instrus qui transpirent l’univers drill et le train de vie qui est propre à ce style musical.

Durant toute cette année 2017 il continuera de travailler ses instrus et entre FEDS et le début 2018, on peut retrouver une dizaine de prods sur son SoundCloud. En 2018, il post une instru nommée Black Ops. En écoutant les différentes prods précédentes et celle-ci, on commence à constater une réelle différence au niveau de son travail et la manière dont les prods sonnent.

En Angleterre, le beatmaker n’aura pas réellement d’opportunités, peu de crédit lui étant accordé ou bien parce qu’on ne voulait tout simplement pas payer ses instrus (classique pour un beatmaker). C’est outre-Atlantique qu’il va commencer à se faire un nom en produisant tout d’abord un morceau pour le rappeur new-yorkais PNV Jay.

Il parviendra néanmoins à produire lors de la même année une instru pour le rappeur UK Loski :

C’est également durant cette même période qu’il va commencer à produire des morceaux d’un rappeur new-yorkais et ce de 2016 jusqu’à aujourd’hui en la personne de Fivio Foreign. Des morceaux qui sont toujours sur son SoundCloud.

Toutefois, le morceau qui va faire le plus d’écho en 2016 sera le morceau Suburban qu’il produit pour un autre rappeur de la même scène qui est 22Gz.

Quelques mois plus tard, il sera derrière le beat d’un morceau d’un autre rappeur new-yorkais qui est Sheff G et son morceau No Suburban.

Un an plus tard, on le reverra sur la scène UK sur une prod d’un freestyle du rappeur Headie One mais c’est toujours aux Etats-Unis que ses instrus auront plus de résonance.

Parallèlement à son homologue anglais 808 Melo (« This Is A Melo Beat ») qui va produire Welcome To The Party de Pop Smoke, il produira de son côté pour Fivio Foreign. C’est lui qui produit le morceau Big Drip en 2019 avec un tempo qui n’est pas vraiment le tempo classique qu’on entend au niveau des instru drill. C’est ce morceau qui va progressivement l’installer sur New-York.

En fin d’année 2019, il co-produira avec 808 Melo le morceau New Apolos du rappeur Smoove L qui est la même instru qu’on retrouvera pour GATTI sur le projet du label JACKBOYS de Travis Scott avec Pop Smoke.

La suite, on la connait tous plus au moins. Fin décembre, l’EP JACKBOYS et le morceau/clip de War de Drake sortent la même semaine. Il a déclaré dans une interview pour Complex que tout le crew OVO lui avait dit de garder le secret et a par la suite découvert le clip et le morceau quelques semaines plus tard comme nous tous.

Début 2020, il produira de nouveau un single pour Fivio Foreign et apparaîtra bien évidemment sur l’EP de Fivio sorti le 24 avril dernier et notamment le morceau Wetty.

En février, il co-produit aussi avec 808 Melo le morceau Mannequin de Pop Smoke.

Plus récemment, après le feat entre Fivio Foreign et lui, Rich The Kid fait également appel au beatmaker, qui est derrière le beat du morceau Easy.

A l’avenir, il semblerait qu’un album en commun avec 808 se prépare :

Le beatmaker reste toujours actif sur SoundCloud puisqu’il a publié une nouvelle instru hier :

Pour finir, comme pour chaque focus, voici une sélection de morceaux produits par le beatmaker sous forme de playlists.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s