PH Trigano, la solution viable

Longtemps affilié au collectif Bon Gamin de Loveni, Ichon et Myth Syzer, on l’a récemment vu à la prod du dernier single de Slimka, le premier EP de Primero du groupe L’Or du Commun ou encore le dernier Lala &Ce chez Colors. Retour sur le parcours de PH Trigano, un homme à tout faire, ancien membre de groupe et qui jongle désormais entre son parcours d’artiste solo et celui de beatmaker. Un parcours aussi mordant que passionnant.

PH Trigano, Pierre-Hadrien Trigano de son vrai nom est loin d’être néophyte dans la musique. Claviériste et à l’écriture, il faisait partie du groupe Natas Loves You, un groupe alternatif dont les influences étaient multiples, du rock ancien au hip-hop en passant par l’afrobeat comme lui-même l’expliquait en interview il y a cinq ans (cf 3:20).

On vous invite à checker l’interview de Folkr pour en savoir davantage sur cette partie de son parcours en groupe !

La deuxième partie de sa carrière musicale va voir le jour avec Ichon, un rappeur qui ne se considère pas trop comme tel depuis ces débuts et le projet PUR et désire des sonorités qui ne soient pas forcément les plus tendances du paysage français, qui se cherche donc et un PH Trigano qui sort d’une expérience de groupe et trouve chez Ichon, un artiste prêt à faire de la musique, sans trop réfléchir à ce dans quoi ils allaient être catalogué.

C’est la collaboration entre Muddy Monk sur le morceau Si l’on Ride (cf notre portrait sur Muddy Monk) et Ichon va l’interpeller.

La première réelle collaboration entre les deux se fera sur le morceau 2018 (Club des 27). Une prod en deux parties sur laquelle Ichon pose avec brio.

Traîner avec Ichon c’est traîner avec les Bon Gamin. Courant 2019, on va retrouver le PH Trigano derrière les beats de plusieurs morceaux issues de l’EP de Loveni, Une Nuit Avec un Bon Gamin, dont Vers La Gnole en co-prod avec Myth Syzer.

L’une des forces de PH Trigano et ses prods, c’est le fait qu’il puisse aussi bien nous faire sauter comme si nous étions dans un pogo, danser sans forcer ou bien profiter d’un morceau qui nous renvoie tout simplement une bonne énergie. C’est ce qui se traduit de ses premières prods.

Durant cette même année, on le verra bosser avec un autre collectif francophone, suisse cette fois-ci avec les Xtrm Boyz. En 2010, il produira pour Di-meh et son projet Fake Love avec le morceau Map monde. Plus récemment, Slimka a posé sur une de ses productions qu’il a intitulé Slide. Un titre qui correspond parfaitement à l’énergie renvoyée par le morceau.

En début d’été, on a pu profiter de Noir ou Blanc, extrait du deuxième album d’Ichon qui a également été une de ses productions, après avoir aussi produit Passe le message. Ce dernier a d’ailleurs pu parler de sa connexion avec PH Trigano son apport sur l’album lors du Code de Mehdi Maizi sur Apple Beats 1 (album qui sortira le 11 septembre prochain).

Comme s’il ne pouvait se détacher de cette émulation qu’il y avait lorsqu’il était en groupe, en 2020 il a produit pour deux membres du groupe L’Or du Commun. Tout d’abord en février, à la prod d’Indélébile et Brousse de Swing. Ensuite, en août, on a pu voir qu’il avait également participé à l’EP de Primero, Serein où il a produit pour les morceaux Longues heures et Promenades.

Enfin, sur l’avant-dernier Colors, on le retrouve une fois de plus à la prod d’une artiste qui faisait aussi partie d’un groupe en la personne de Lala &ce et le 667.

Le chanteur

PH Trigano écrivait déjà dans son groupe, il était donc peu probable de le voir totalement se dédier à produire des morceaux pour les artistes. Au cours des dernières années il a sorti quelques morceaux qui ont fini par formé un 6 titres, sorti l’an dernier. Un projet porté par le morceau « Belle ».

A l’avenir, notre seul souhait est de voir d’autres artistes faire le pari, peu risqué de collaborer avec lui pour voir naître des morceaux d’un autre genre.

Bonus : Nous n’oublions évidemment pas une des co-prods qu’il a pu faire avant de bosser avec des rappeurs, qui n’est autre que Shut Me Down pour le duo Haute (encore un groupe. Décidément…).

Pour découvrir d’autres œuvres de PH Trigano, DLM4 vous a concocté une playlist de quelques tracks disponibles sur Spotify et Apple Music.

Source : Folkr, Le Code Radio Apple Beats 1

DLM4 sur Instagram et Twitter

Dans Le Monde de… Landi #EP5

Beatmaker originaire d’Orly et membre du collectif « +33 », Landi s’est sérieusement plongé dans la production musicale il y a près de 3 ans. Il a placé des instrus pour rappeurs comme Cinco, Capitaine ROSHI, Double ZULU, Siboy et Baek (aussi membre du « +33 »). Ensemble, on discute de ses débuts dans la musique, de sa patte de beatmaker,  de ses rencontres avec les artistes, du networking sur YouTube et Twitter, de business et de plein d’autres sujets intéressants.

Podcast disponible sur Apple Podcasts, Spotify, SoundCloud, YouTube !

Dans Le Monde de… Degiheugi #S02EP07 Dans Le Monde de…

Bienvenue Dans Le Monde de… Degiheugi !  Degiheugi, beatmaker et producteur depuis les années 2000, est venu nous parler de son 8eme album au micro de notre podcast ! Le projet, qui s’intitule « Foreglow », est un patchwork musical qui allie des influences d’ici et d’ailleurs : musique brésilienne, jazz, triphop… Il nous en raconte la conception et la recherche méticuleuse de sonorités à sampler. Son histoire donne un bon aperçu de l’évolution des méthodes de composition, au fil des progrès technologiques. Une discussion ouverte, drôle et enrichissante !  _______________________  🔗  POUR SUIVRE L’ACTU DE Degiheugi ⬇️  Son nouvel album,  "Foreglow", est disponible juste ici !  Plateformes de Degiheugi : IG, Facebook, Twitter, Soundcloud, Site web  _______________________  🔗  POUR SUIVRE L’ACTU DE DELAMUSICOPOLIS (DLM4) ⬇️  Retrouvez tous les épisodes du podcast ici ! Au début de chaque épisode du podcast, nous dévoilons une courte sélection de morceaux marquants. Ils sont compilés dans cette playlist.  Site web, IG, Twitter, Soundcloud de DELAMUSICOPOLIS  Teste notre premier filtre Instagram, le Tagginator ! Il mettra à l'épreuve ta connaissance des tags de tes beatmakers et DJs préférés !  Générique du podcast –> Prod. by pilotkid  Montage audio : jay.
  1. Dans Le Monde de… Degiheugi #S02EP07
  2. 🇺🇸 Inside The World of… Yurimagination #S02EP06
  3. Dans Le Monde de… Chilea's #S02EP05
  4. Dans Le Monde de… Zouz Machine #S02EP04
  5. Hors-série #2 : L'amapiano, un genre musical en ascension (feat. Norma d'iMullar)

DJ Camper, l’incontournable du RNB

Crédits : Matt Libro (IG @: embeelibro)

Il est difficile de lui échapper. Depuis près de 10 ans,  il est crédité sur les projets majeurs du R&B. A tout juste 30 ans, il a collaboré avec des légendes à l’instar de Mary J Blige ou Mariah Carey. Mais aussi des icônes en devenir comme H.E.R et Lucky Daye. Il est à l’origine de chansons déjà certifiées classiques qui transcendent le temps. Son dernier coup à l’heure où cet article est écrit : la direction artistique de B7, le cadeau le plus récent de Brandy. Qui est-il ? Il s’appelle Darhyl “DJ” Camper

Musique et spiritualité

Camper est né au tout début des années 90 à Atlantic City, dans l’état du New Jersey. Sa famille, très fervente, est active dans la vie de l’église locale. La foi et la spiritualité sont des éléments très importants dans sa construction en tant qu’homme et artiste. A 6 ans, il  commence à jouer du piano et accompagne la chorale chaque dimanche. 

Bien que la musique lui plaise, ce n’est pas ce qui fait rêver ce jeune garçon. En grandissant, il aspire à une carrière dans le basketball. Cependant, sa grand-mère consciente de l’immense talent de Camper, l’encourage fortement à se concentrer sur le studio plutôt que sur le terrain. Il écoute ce conseil, certainement le meilleur qu’il ait reçu de sa vie. En effet, il devient rapidement l’apprenti d’un producteur de renom : Rodney Jerkins alias Darkchild. Ce dernier a produit The Boy Is Mine de Brandy et Monica ou encore Say My Name de Destiny’s Child. C’est à ses côtés que Camper apprend à composer de la musique et à construire son network d’artistes. Entre deux sessions, il a la chance d’écouter des morceaux inédits de Michael Jackson. Une expérience incroyable.

D’ailleurs, comment est-il entré en contact avec Darkchild, ce mastodonte du RNB ? La famille Camper est membre de l’église du père de Darkchild.

Le pont entre RNB traditionnel et moderne

Crédits : BJ Coulter (IG @: bj.coulter)

Son premier placement arrive en 2007. Le morceaux s’appelle Hoodstar ; il figure sur l’album collaboratif de Bow Wow et Omarion. Il est certifié or. 

Petit à petit, Camper développe sa capacité à produire des chansons dans leur entièreté : composition, écriture, références vocales. 

Au début des années 2010, son style musical plaît énormément aux artistes installés qui cherchent à se rafraîchir. C’est ce qui l’amène à placer pour Keyshia Cole (Trust and Belive) et Tamar Braxton (Love and War) en 2012. Camper sait faire la connexion entre le RNB traditionnel et instrumental de ces inspirations (Bryan-Michael Cox, Lashawn Daniels) et le RNB infusé de trap de ces contemporains. Tout en restant soulful. 

Mélodies et punchlines

Camper travaille aussi avec des rappeurs. C’est un collaborateur fréquent de Big Sean, a qui il a donné de nombreux hits ou morceaux marquants : Marvin & Chardonnay (2011), Guap (2012) et Fire (2013). 

C’est aussi lui qui joue la superbe mélodie au piano sur Somewhereinamerica (2013) de JAY-Z, celle qui fait toute l’âme du morceau.

Une nouvelle définition du RNB

Crédits : DJ Camper (IG @: theycallmecamper)

La liste des artistes avec qui Camper a travaillé est longue. Il a donné d’incroyables chansons à Elle Varner (Refill, 2012), Chris Brown (Lady In The Glass Dress, 2014) , Ne-Yo (Take You There, 2015) etc. Mais si il y a quelqu’un à retenir, c’est sans aucun doute H.E.R. Ensemble, ils ont créé des perles musicales qui inspirent toute la nouvelle génération du RNB: Focus, Losing ou encore Everykind of Way. Ensemble, ils sont parvenus à gagner nos coeurs et des grammys. Camper compare leur dynamique à celle de Timbaland et Missy Elliott. C’est très évocateur de leur alchimie au studio.

En 2020, on retrouve Camper sur des projets très attendus. Il est présent sur 3 tracks de THE ALBUM de Teyana Taylor (Come Back to Me, 1800-One-Night, Boomin) et 2 tracks de Bigger Love de John Legend (I’m Ready, Always). 

Crédits : DJ Camper (IG @: theycallmecamper)

Comme mentionné en introduction, il a également assuré la production exécutive du dernier album de Brandy, B7. Les sessions pour ce projet ont donné naissance à plus de 70 beats. Camper est très productif ! 

Quelle est la suite pour ce mélomane plein de ressources ? Un album en tant qu’artiste. Il se prépare à se dévoiler sous un autre jour.

A son âge il a déjà tant fait. Le futur s’annonce radieux pour Camper, à qui rien ne semble impossible.

Pour découvrir d’autres œuvres de Camper, DLM4 vous a contacté une playlist de 5 tracks disponible sur Spotify et Apple Music.