Les Onze Coups de Mid-6, Partie 2 (2021)

2021 a été une année très productive pour les artistes des quatre coins du globe. Côté producteurs, beatmakers et DJs, on a pu compté plus de 60 projets auto-produits, entre EPs, LPs, ou mixtapes, en plus de leurs placements.

Pour boucler l’année passée, on débute la nouvelle avec notre format habituel : une sélection de 11 beatmakers dont le travail nous a marqué en 2021. Des beatmakers qui confirment leur statut, certains qui montent en puissance et d’autres qui ne cessent de nous surprendre entre rap, R&B, afrobeats, amapiano etc.

La première partie de cette article, qui porte sur les beatmakers marquants du premier semestre 2021, est toujours disponible ici.

Avant de débuter, on souhaitait rendre hommage au producteur Traxamillion qui nous a quitté le dimanche 02 janvier 2022. Originaire de la Bay Area, il a fait les beaux jours de la musique de cette contrée californienne. En effet, c’est un pilier du « Hyphy », un mouvement culturel popularisé au début des années 2000.

Sa discographie récente présente – entre autres – un album intitulé Sirens et un titre composé pour les City Girls (Broke N*****, en featuring avec Yo Gotti).

Désormais, on passe à la selection des beatmakers qui nous ont marqué en 2021 !

Aero Records (France)

L’année 2021 est une année supplémentaire au cours de laquelle les Français ont pu placer à l’international et notamment aux Etats-Unis. Outre Tarik Azzouz et CashMoneyAP qui sont très bien installés, le quatuor d’Aero Records a produit le premier extrait de Culture III des Migos en compagnie de DJ Durel et Nuki. Dans ce crew, on peut retrouver Osiris, Slime Castro (Hey Castro go crazy pour les amateurs de Tags), Sluzyyy ainsi qu’Atake.

Straightenin est le track 2 de l’album et depuis sa sortie, on ne se lasse pas de la mélodie principale de la prod. Super entrainante, elle reste dans la tête, matche parfaitement avec des éléments de prods qu’on retrouve dans de nombreuses instru ATLiennes pour servir les trois membres du groupe.

« N*ggas act like the gang went vacant (Huh?)
N*ggas act like somеthing been taken (Took what?)
Ain’t nothing but a little bit of straightenin’ (I’m tеllin’ ya)
« 

C’est également un single qui marque le retour du groupe après de nombreux mois d’absence et leur volonté de faire comprendre qu’ils sont toujours là.

Outre cette prod pour les Migos, les membres d’Aero sont présents sur d’autres morceaux US, à savoir WokStar sur le projet Slime Language 2 de Young Stoner Life Records avec Skepta et Strick, sur un projet d’Est Gee, côté UK avec D-Block Europe mais aussi sur Marty McFly d’1PLIKÉ140 (coprod Binks Beatz), Pas un Euj de Slimka feat. Jok’Air ou encore l’excellent Je Prends de Guy2Bezbar (coprod Junior Alaprod), extrait de la saison 2 de la série Validé.

Bizness Boi (US)

PARTYNEXTDOOR, 6lack, Swae Lee, Kiana Lédé, Eric Bellinger, Jessie Reyez, Ye Ali… ont un point en commun. Lequel ? Ces artistes ont posé sur une prod. de Bizness Boi.

Actif depuis le début des années 2010, il s’illustre principalement dans le R&B.

Ce constat reste vrai en 2021. Il a notamment composé :

  • 4 titres de Drunken Wordz Sober Thoughtz, un album de Sevyn Streeter.
  • 4 morceaux sur le projet, Under The Sun, de la chanteuse Symphoni Soto.

Bizness Boi est très fort dans la création de ballades et de slows jams envoûtants.

Symphoni Soto, Me vs You // Prod. by Bizness Boi & TH3ory

Il sait aussi jouer sur d’autres terrains musicaux. Par exemple, il a co-composé l’hypnotisant Black Illuminati, un single de Freddie Gibbs en featuring avec Jadakiss, ou le bouncy Dungarees de Baby Tate, extrait de la B.O du film Bruised, une production de Netflix.

Freddie Gibbs – Black Illuminati Ft. Jadakiss // Prod. by Bizness Boi, Arianna Reid & Fortune

Il conclue son année 2021 avec un morceau aux allures d’hymne triomphante ou de parfait générique de fin de film : The Best Part of Life, de SAINt JHN.

La reco de DLM4 :

SAINt JHN – THE BEST PART OF LIFE // Prod. Bizness Boi, Fwdslxsh, Pink Skies

Cardo (US)

Crédits photo : julianxberman

Cardo alias Cardo Got Wings fait également partie des beatmakers qui nous ont marqué en 2021. A vrai dire, pour celles et ceux qui ont pu écouter ce format en podcast en 2020, il était déjà présent et sélectionné par le journaliste Raphaël Da Cruz, pour l’ensemble de ses travaux mais aussi et surtout pour sa prod de Laugh Now, Kry Later de Drake feat. Lil Durk.

En 2021, Cardo et Isla Mgmt de manière globale n’ont pas lâché le pied sur l’accélérateur puisqu’on retrouve Cardo sur de nombreux projets, derrière le beat et en tant que producteur exécutif avec un casting cinq étoiles sur son bilan de fin d’année.

Source : Wrapped 2021 Isla Mgmt

L’une de ses prods phares de 2021 est sans conteste family ties de Baby Keem et son grand cousin Kendrick Lamar, un rappeur avec lequel il avait pu déjà collaborer sur son EP éponyme en 2018.

La prod qui a le plus retenu notre attention est issue du dernier projet en date de Maxo Kream, WEIGHT OF THE WORLD, feat. A$AP Rocky : STREETS ALONE. Dans cette instru, on a une partie de la palette du beatmaker à savoir, de bonnes grosses basses, une atmosphère bien sombre et des bruitages et voix dont lui seul a le secret, à l’instar d’une superbe prod faite avec Wheezy et Dez Wright sur Bubbly dans l’album Punk de Young Thug.

« Call me Meagan Goodmy money Nia Long« 

Une superbe instru dans laquelle Maxo Kream et A$AP Rocky expriment leur difficulté d’être marié à la street.

Chazzz & SSJMike (US)

Cette année 2021, côté R&B on retrouve un très bon duo qui a accompagné et continue d’accompagner Tory Lanez : Chazzz alias Chaz Jackson, compositeur et producteur exécutif ainsi que SSJ Mike (SuperSaiyaJin Mike).

Peu d’informations circulent à leur sujet hormis les différentes productions pour les artistes mentionnés plus haut.

On retrouve donc ce duo sur des compositions ainsi qu’à la production exécutive d’un majeure partie de l’album PLAYBOY de Tory Lanez, en compagnie des beatmakers Foreign Teck, le suisse OZ d’Isla Mgmt, Loux Xtw, BLK Beats… Différents beatmakers pour un album qui s’écoute sans problème du premier au dernier morceau, un no-skip tant les transitions et les différentes productions sont bien amenées. C’est aussi le premier projet de Tory Lanez où on retrouve très peu de samples, là où il était souvent pointé du doigt par ses détracteurs sur les Chixtape et son premier opus I TOLD YOU. Sur cet album, on peut relever de nombreuses inspirations synth-pop, qui raviront les amateurs de Computer Love ou autres morceaux de ce style.

Très peu de samples, mais s’il y avait un morceau à retenir, c’est bien Extravangant Bullshit//Nunchucks. Le morceau est scindé en deux parties avec une seconde partie qui contient un sample, pour ne pas changer, de Show Me A Good Time de Drake. La manière avec laquelle les deux beatmakers, accompagnés d’Edsclusive et Tory Lanez à la prod amènent très bien la deuxième partie de la prod et ce sample rend ce morceau excellent, sans oublier le légendaire Yeah Hoe de Juicy J dans la boucle !

Drill FR Unit (France)

Depuis début 2020, la drill de Brooklyn s’est plus qu’installée en France avec des réussites comme des grosses caricatures.

De nombreux beatmakers se sont appropriés le style en y apportant leurs touches persos, en plus des ambiances et atmosphères habituelles des instrus de ce courant musical.

L’un des exemples phares et réussites de cela était l’album LMF de Freeze Corleone en 2020 dans lequel figurent de nombreux beatmakers affiliés 667, Ligue des Ombres, Mangemort Squad tels que Flem, Congobill, Amine Farsi etc…

Ces beatmakers, accompagnés d’autres homologues, ont réalisé l’un des projets les plus aboutis avec la mixtape Drill FR de Gazo en terme de production.

« LA MALA EST GANGX »

Sur cette mixtape, on retrouve des morceaux très sombres (Intro produit Flem, Congobill, Amine Farsi, Cache Cou par the10PM, TCHIN 2X par Amine Farsi, NickNamezBeats et Flem), d’autres titres plus festifs (KASSAV par Nardey, « Nardey c’est chaud ça » et Scar, GO par la flamebeat), des bangers (A$AP par Flem x Shuriken, ON A par True Vision ou DRILL FR 5 par le belge Pierrari) mais toujours sur une base d’éléments propres à la Drill avec les 808 Glides, des ambiances et des voix qui rendent ce courant si singulier.

Voir aussi : Pierrari, l’action sans vitesse et précipitation

Une réussite au point d’avoir des morceaux qui se sont hissés jusqu’au au top des classements et ce tout le long de l’année, à l’instar de HAINE&SEX. L’occasion de se demander si la recette de la Drill française en terme de prods ne se trouverait pas dans les différentes types de prods de cette ‘tape ?

Le morceau de cette mixtape que nous retenons, c’est ON A, produit par l’équipe True Vision. Le combo entre la prod explosive du crew, associée au grain de voix de Gazo, le tout sublimé par un feat. avec le rappeur allemand Luciano sur ce morceau, a totalement retenu notre attention depuis la sortie de la mixtape en février dernier.

Inflo (UK)

Multi-instrumentaliste et producteur de premier rang, Inflo a réalisé une incroyable année 2021. Ce visionnaire venu de Londres a produit des oeuvres recherchées, avant-gardistes et intemporelles.

Il a tissé des liens très étroits avec de brillantes étoiles. Les collaborations se font sur le long. En effet, Inflo a réalisé l’entièreté des albums de :

  • Cleo Sol, Mother.
  • Little Simz, Sometimes I Be Introvert.

À juste titre, les critiques de ces projets sont dithyrambiques.

Pour ne pas s’arrêter là, il a dirigé la production de NINE, le cinquième album de SAULT, son collectif révolutionnaire qui mixe R&B, jazz, funk, soul, gospel et post-punk. Little Simz, Cleo Sol et le musicien Michael Kiwanuka en font parti.

Enfin, il a terminé son année par la composition de 3 titres du dernier album d’Adèle, 30.

Chapeau bas à ce génie !

La reco DLM4 :

Cleo Sol, Don’t Let It Go to Your Head // Prod. by Inflo

K, Le Maestro (UK)

Crédits : jassmine

K, Le Maestro est l’archetype du créatif qui se fait confiance et qui travaille intensément pour amener sa vision à la vie.

En 2021, ce producteur basé à Londres a dévoilé son tout premier album, WHIP MUSIC. Un projet des plus rafraîchissants et singuliers. Comme le titre l’indique, l’auditeur.trice est invité à prendre part à une virée nocturne, dans une berline old school. C’est tout à fait le genre de musique qui s’écoute sur un long trajet en voiture après le coucher du soleil.

K, Le Maestro a la précision d’un horloger sur chacune des 10 pistes. Tout est à sa place. Avec grande maîtrise, il oscille entre une multitude de genres musicaux. En témoignage, le superbe WHY CAN’T WE?, un titre qui mêle g-funk et future beats. C’est une de nos recommandations.

FRONT SEAT PRELUDE est un des autres morceaux qui nous a fasciné. Dans le respect de la ligne directrice de l’album, K, Le Maestro continue ici de nous accompagner en balade nocturne. La magie du titre réside dans le sample tiré de Brown Sugar, une oeuvre de la légende néo-soul, D’Angelo. Une référence subtile mais très efficace qui complète parfaitement le track.

Bravo à lui pour tous les travaux de 2021. On a hâte de le voir s’élever !

Louie Lastic (US)

Louie Lastic fait les belles heures d’une nouvelle scène R&B en pleine éclosion.

Ce beatmaker de Washington DC a commencé à faire sa place en 2015, aux côtés de Goldlink.

Depuis, il compose des instrus pour des artistes bien identifiés comme Maroon 5 ou Kehlani, dans un autre registre.

Cependant, comme dit en introduction, il se spécialise dans l’accompagnement d’artistes R&B émergents et/ou underground des plus talentueux : Xavier Omar, Ambré, VanJess, UMI, Jean Deaux…

Jean Deaux, Every Night After // Prod. by Louie Lastic & Michael Daniel Foster

Son année 2021 s’illustre notamment par la production de :

  • 7 titres de Soulquarius de Phabo, artiste signé chez Soulection.
  • 5 morceaux de l’excellent album de Destin Conrad, COLORWAY.
  • l’EP Lemon Pepper de la prometteuse Tempest.

Il puise sa force, entre autres, dans son background dans le future beats. Un de ses jokers.

Autrement dit, Louie Lastic est certainement crédité sur ta nouvelle chanson R&B préférée.

La reco de DLM4 :

Destin Conrad, EXITED! // Prod. Louie Lastic

PLATINUMWAV (France)

Un des talents de cette année 2021 n’est autre que PLATINUMWAV. Le beatmaker présentait déjà un très beau CV à son actif (Skreally Boy, 3010, PLK, Alpha Wann).

En 2021, le beatmaker a mis les bouchées doubles puisqu’on le retrouve sur les projets de Deen Burbigo, Guy2bezbar, le jeune finesseur Rowjay et une majeure partie de FROIDCOMMEDEHORS, l’EP de Malo.

L’un des points forts du beatmaker, ce sont les couches, les textures qu’il utilise sur ses instrus, sur lesquelles il est impossible de ne pas bounce, pour reprendre un terme tendance ces dernières semaines.

« Quand on rentre en studio c’est pour qu’on s’tue littéralement »

Notre coup de coeur parmi ses prods de 2021 est l’intro de l’EP de Malo, à savoir PRÉVU. La puissance de cet instru réside dans sa montée en puissance et les éléments de la prod qu’on entend qui s’ajoute progressivement à l’écoute de celle-ci. Il n’y a pas grand chose à ajouter si ce n’est d’écouter le morceau et voir à quel point Malo se balade sur cette prod.

Outre cette prod et les autres qu’il a pu produire en 2021, on vous invite à aller ré(écouter) l’album LO<3 de Skreally Boy/Richie Beats, dans lequel on peut le retrouver (et pensions pendant une longue période que c’était un autre tag de Richie Beats), comme cette instru très jazzy :

Sarz (Nigeria)

Nul besoin de présenter Sarz ! Si vous n’êtes pas familier avec le beatmaker mais que les morceaux Come Closer et Longtime de Wizkid, Energy de Skepta, You de Yemi Alade ou encore Keys To The City de Mr Eazi vous parlent, c’est bien lui qui est derrière ses morceaux.

En 2021, on retrouve le beatmaker sur deux EPs : Sweetness avec Obonjayar et LV N ATTN (Love and Attention) en compagnie de Lojay. Deux EPs sur lesquels il produit la totalité des morceaux.

« Baby corner corner
Will you give me sugar and wahala hala
Ma jo monalisa
Ma jo monalisa »

Parmi toutes ses réalisations, nous voulions nous attarder sur Monalisa, extrait de l’EP avec Lojay.

Le morceau est totalement inspiré par un genre musical de plus en plus incontournable et tout droit venu d’Afrique du Sud : l’amapiano. Sur ce cinquième et dernier morceau de l’EP, Sarz s’essaye à ce genre musical et on retrouve tous les éléments phares de ce genre musical, des mélodies aux percussions, le tout très bien orchestré avec la voix de Lojay sur le rendu final.

Pour en savoir davantage sur l’amapiano, nous vous invitons à aller checker l’épisode de notre podcast consacré à l’amapiano, un focus en compagnie de Norma alias ITSURGIRLNO, playlist curator indépendante.

Spencer Stewart (US)

La rumeur dit que le studio de Spencer Stewart se cache dans l’une des fusées Space X d’Elon Musk.

La musique qu’il a mise en orbite en 2021 est un savant mélange de R&B, d’électro, de pop et bien plus encore.

Il assemble toutes ces influences pour donner naissance à des instrus cosmiques, évolutives et surprenantes.

Le titre « YA » de la chanteuse dominicano-italienne YEИDRY en est le parfait exemple. Un beat raggaeton, des nappes électro, des hi-hats trap… un mélange atomique :

YEИDRY – YA // Prod. by Spencer Stewart & Federico Vindver

Sa patte singulière a séduit des artistes à l’instar de Jacob Banks, Sam Dew, Guapdad 4000….

Cependant, une collaboration se détache de toutes les autres. Depuis 2020, il accompagne l’étincelante Alina Baraz sur un nouveau chemins artistique. Avec Spencer Stewart, l’identité sonore de la chanteuse a pris un tournant : tout en gardant sa sève soul, elle devient clair-obscure, spectrale, fluide, novatrice…

Le morceau Alone With You représente cette direction.

En 2021, il signe la réalisation de Moongate et Sunbeam, 2 EPs d’Alina Baraz.

Un duo producteur / artiste à suivre de très près en 2022.

La reco de DLM4 :

Alina Baraz – Alone With You // Prod. by Spencer Stewart

Enfin, chez Delamusicopolis, nous sommes à propos des beatmakers mais aussi des DJs. On se devait donc d’évoquer un edit qui nous a marqué en 2021. Pour ce faire, nous avons voulu parlé du beatmaker et DJ Pandi. Il y a quelques mois, il a repris RUNITUP de Tyler The Creator pour en faire une nouvelle version. Pari totalement réussi avec un flip sur sa version qui donne une toute autre couleur à la version originale et nous permet d’apprécier deux versions bien distinctes.

Voici donc notre Onze Type de 2021 ! Et vous ? Quel-le compositeur-trice ajouteriez-vous ? Quelles sont les productions qui vous ont le plus marqué en 2021 ? N’hésitez pas à nous partager votre sélection sur les réseaux. En plus d’échanger ensemble, nous découvrirons tous de nouveaux morceaux !

Vous pouvez retrouver une playlist regroupant tous les titres évoqués dans cet article. Elle est dispo sur toutes les plateformes d’écoute grâce à ce lien.

Si tu nous as lu jusqu’ici, un grand merci et si cet article t’a plû, n’hésitez pas à le propager !

En attendant le prochain épisode de notre podcast, nous restons présents pour vous délivrer d’autres formats :

L’actu des beatmakers, producteurs et DJs sur sur Instagram et Twitter

VLOG #1 : Bendo Charts 5e édition du Battle de Beatmakers (Driver MC, DSK On The Beat, BlackDoe…)

Les Onze Coups de Mid-6, Partie 1 (2021)

Jeudi Mix : notre sélection d’un edit, flip ou mix d’un DJ chaque jeudi

Vendredi C’est Jiggy : notre sélection de sorties de la semaine avec les beatmakers présents sur les singles, EPs, LPS etc…

Dans Le Monde de… : notre podcast 100% dédié aux beatmakers et DJs

Le Tagginator : notre filtre Instagram avec plus de 50 tags de beatmakers et DJs

Jarreau Vandal : l’art de faire un casse

Crédits photo : Segraphy

Chez DLM4, on est toujours fasciné par les edits des DJs. On se demande toujours ce qu’il se passe dans leurs cerveaux pour imaginer des associations aussi impressionnantes les unes que les autres.

S’il y a bien un DJ qui incarne cela, c’est Jarreau Vandal. Quatre ans après la sortie de son premier EP, le DJ néerlandais revient avec un nouveau projet ce jeudi. A l’occasion de cette release, on retrace le parcours de l’artiste avec lequel le vandalisme ne s’est jamais aussi bien porté.

De grand-père en fils

Jarreau Vandal, Ellroy de son vrai prénom, débute la musique grâce à son grand-père, musicien et beatmaker. Il l’initie à la batterie mais il va très vite basculer à la production via le software Logic Pro. Il mixe à partir des années 2000-2010 et décide de s’y consacrer pleinement en 2012 en arrêtant ses études et les jobs qu’il effectuait en parallèle.

L’artiste est un pur produit des Pays-Bas puisqu’il puise ses inspirations dans de nombreux genres musicaux, du hip-hop au rock en passant par le jazz, la soul ou encore le funk.

Comme tout DJ qui se respecte il va upload ses premiers remix, edits ou flips sur SoundCloud. Parmi ces premiers jets, il y aura sa version du morceau de Drake avec Majid Jordan, Hold On, We’re Going Home, réinterprété par Iman Europe qu’on vous recommande fortement d’écouter !

La famille Soulection

Courant 2014-2015, une connexion se fera avec le beatmaker et DJ allemand IAMNOBODI qui tombera sur ses uploads sur SoundCloud. L’artiste allemand, proche du label Soulection n’hésite pas à en parler à un des fondateurs, Joe Kay qui passera ses edits sur Soulection Radio. Depuis cette période, Jarreau Vandal fait partie de la famille qu’est Soulection. Il sort notamment sa version d’Alright de Kendrick Lamar et on le retrouvera par la suite sur deux épisodes de Soulection Radio.

Soulection #248 (2016)

Soulection #401 (2019)

Un monstre de l’edit

Il est impossible de parler de Jarreau Vandal sans évoquer ses edits.

Pour la petite histoire, l’origine de son nom de scène provient du fait qu’il avait remixé un morceau et qu’un de ses proches lui a indiqué qu’il avait « vandalisé » le morceau.

Il débute avec le premier volume de ses Vandalized Edits en 2016, dont vous pouvez retrouver les trailers ci-dessous et dont la totalité sont sur son Bandcamp. Des edits sur A Milli de Lil Wayne en passant par Ginuwine, The Internet, Skepta ou encore Danny Brown. Enormément d’autres pépites et ce, du premier au dernier volume !

Il en est aujourd’hui à 4 volumes dont le dernier où l’on retrouve sa version du live du Sunday Service de Kanye West, qui était le dernier upload de ce volume 4 où il a eu la surprise de Denzel Curry qui lui a indiqué vouloir poser dessus (voir description SoundCloud).

Il a par ailleurs réalisé un edit du tube Dumebi de Rema au début cette année, Vandalized comme il en toujours a l’habitude.

Un monstre en live

Nous avons eu la chance de le voir performer au festival de Dour avec son compère de toujours Full Crate ou encore l’an dernier à un event de la fête de la musique organisé par le collectif parisien 99 Ginger. S’il fallait vous proposer un aperçu de ce dont Jarreau Vandal est capable en live, c’est son set qu’il a réalisé au Sonar Festival de Barcelone en 2019, qui illustre parfaitement les inspirations musicales et l’énergie qu’il peut transmettre en direct.

PS : On ne s’est toujours pas remis de la transition qui arrive à 21′ entre ELEMENT de Kendrick Lamar et I Just Wanna Love U de Jay-Z.

Un artiste complet

Jarreau Vandal a donc débuté en jouant de la batterie, puis en faisant des prods et mixer. Parallèlement à tout cela, il a également été un DJ qui réalisait ses propres projets. En 2016, il sort son premier EP intitulé Suburb Superhero, porté par le morceau Small Talk.

Deux ans plus tard il délivre une compilation, Anthology dans lequel on vous recommande d’écouter le morceau Ginger Tea.

Ces deux projets permettent de découvrir davantage sa patte en tant que beatmaker et ce à quoi il aspire lorsqu’il est sur cette partie artistique.

Suburb Superhero : The Vilain Within (2020)

Fin 2019, il annonce avoir bouclé son projet sur Instagram. Le premier extrait est Bad Shit. Pour celles et ceux qui suivent son actualité, il a pu s’exercer et voir le feedback du morceau en avance car il avait réalisé un edit sur l’instru de Bad Shit avec DJADJA d’Aya Nakamura quelques mois auparavant.

Un morceau plus que réussi, suivi de deux nouveaux extraits les mois suivants. Le deuxième, Nothing Nice avec Kojey Radical et le dernier en date, My Way feat. Col3trane. Trois morceaux et une direction artistique qui donnent envie de découvrir la totalité de ce qui sera un EP, qui sortira donc demain. Il a d’ailleurs déclaré sur Twitter que la DA symbolisait tout ce qu’il était en tant qu’artiste et homme, notamment le fait de combattre ses démons. Ce projet correspond à ce qu’il veut représenter depuis son premier EP en 2016.

P.S : « Jarreau Vandal ? Tu as quelques morceaux pour me le faire découvrir ? » –> voici la playlist que tu peux partager à ton ami(e) qui te poserait cette question. Si tu en as apprécié la lecture, share aussi l’article :). Une playlist également dispo sur Apple Music.

DLM4 présent sur Instagram et Twitter

Vendredi c’est jiggy : sorties d’albums hip-hop et beatmakers derrières ces prods – 24 janvier 2020

Ce vendredi, c’est bien l’Europe qui est à l’honneur avec le retour de Damso, Fianso et La Fouine, les nouveaux morceaux de Laylow, Josman ou encore S. Pri Noir. Les albums de J Hus et M Huncho côté UK qui sont sortis et les premiers singles de Gashi ou encore Reason aux US.

FR

Singles

Dioscures et Sofiane Pamart combinent de nouveau pour produire un nouvel extrait de l’album de Laylow

Richie Beats à la prod du dernier LMB

Prinzly à la prod du nouveau single de Damso

Tarik Azzouz produit pour le nouveau #JesuispasséchezSo

Eazy Dew à la prod d’un énième morceau de Josman

Jeoffrey Dandy à la prod du dernier Timal

Dramastate à la prod du dernier Chily feat. Koba LaD

Shuriken Music produit pour le dernier 4Keus

Nk.F et Joa à la prod du nouveau morceau de S. Pri Noir

EPs, LPs, Mixtapes

Kodes délivre son EP constitué de ces Méchant et deux singles

Dinos balance les différents morceaux bonus autour de la promo Taciturne

Freakey, DJ Flawfly et YoungFrenchy 808 présents à la production sur le nouvel album de La Fouine

UK

Singles

Miles From Kinshasa délivre une nouvelle démo

WSTRN de retour avec un nouveau single

Octavian balance un freestyle à l’occasion de son anniversaire

EPs, LPs, Mixtapes

Quincy Tellem à la prod sur l’album de M Huncho

JAE5, Levi Lennox, Nana Rogues ainsi que TobiShyBoy parmi les beatmakers sur le dernier opus de J Hus

US

Singles

The Ninetys et !IIMIND à la prod du nouveau single de REASON

DJ Snake à la prod du nouveau single de GASHI

Megan Thee Stallion reprend un morceau de Tupac pour son nouveau single

LP

NinetyFour, Gotti Gator ou encore Freddie Foxx présents au beatmaking de l’album de Sy Ari Da Kid