Muddy Monk, voyage spatio-temporel

Découvert avec à Set&Match, sur Le Code ou sur Si l’on Ride, Muddy Monk a cette faculté de nous faire voyager avec sa voix ou une ambiance dans laquelle il nous plonge sur tous ses morceaux. A l’occasion de la sortie de son EP Ultratape ce vendredi, on retrace le parcours de ce beatmaker/artiste sur cet article !

La musique dans le sang

Muddy Monk est un artiste originaire de Friboug en Suisse. Ses parents, qui étaient musiciens, l’ont initié à la musique par le biais d’une chorale de la ville. Des cours qui vont avoir un impact majeur sur la manière avec laquelle il chante jusqu’à aujourd’hui. Parmi ses inspirations on peut compter Tame Impala, Mickey Baker, Céline Dion ou encore Solange.

Parallèlement à cette apprentissage dans la chorale, il apprendra à jouer différents instruments et c’est cette curiosité ce qui va le pousser à composer ses propres morceaux.

A la prod d’un morceau de Set&Match (2012)

C’est justement à travers une de ses prods qu’on va découvrir le beatmaker avec sa composition du morceau Sunset du groupe de Montpellier Set&Match. Un morceau et un clip vidéo sorti depuis huit ans et qui n’a pris aucune ride. Il pue la plage, le calme, la quiétude bref, l’envie d’être totalement relax.

On peut d’ailleurs toujours retrouver une version instrumentale de ce morceau sur son compte SoundCloud :

Lors de cette même année il sortira son premier EP intitulé Flying Promises mais celui-ci est aujourd’hui introuvable sur la toile.

Dans Le Monde d’Ipanema (2014)

Deux ans plus tard, il dévoilera son deuxième EP intitulé Ipanema. Un titre qui fait référence à une de ses autres inspirations qui provient du Brésil et le genre musical qu’est la bossa nova, notamment les deux morceaux Garota De Ipanema.

Tout comme Flying Promises, c’est un projet qu’on ne retrouve plus sur les plateformes mais des versions CD et vinyles semblaient avoir été vendu et la possibilité de découvrir le projet est toujours possible sur YouTube (grand merci à Grégoire 00). Il s’agit d’un projet qui permet de découvrir les multiples influences de Muddy Monk tout en y apportant sa touche personnelle avec les instruments qu’il maîtrise, notamment son utilisation du synthé. Ce projet marque également la rencontre entre l’artiste suisse et toute la clique du groupe Bon Gamin constituée de Loveni, Ichon et Myth Syzer.

Gros coup de coeur sur la transition Equilibrium

Tracklist complète :

  1. Les filles d’Ipanema
  2. Ruines (feat. Noémie Schmidt)
  3. Sur les plages de Lagoa (feat. Noémie Schmidt)
  4. Balade (avec Ichon)
  5. Club 27 (feat. L.ego)
  6. Equilibrium 
  7. Avenue Montaigne (avec Ichon)
  8. Autour (feat. Willow John)
  9. Ruines (feat. Ichon)
  10. Lisa & Léa 

Une grande partie des morceaux de Muddy Monk aborde les thèmes du rêve, de l’amour et d’une quête du bien-être, du bohneur qu’on peut même mettre en parallèle avec la recherche du Blue dont parle souvent Ichon :

Une longue route

Deux ans après Ipanema, il sortira Première Ride en 2016 qui sont les prémices d’un projet dans lequel on retrouve la totalité des morceaux déjà présents avec d’autres morceaux Longue Ride quelques années plus tard. Un EP qui traître de l’amour sous plusieurs angles avec des instrus qui font penser à des morceaux des années 90 tout en ayant une fraîcheur qui matche très bien avec notre époque. Il pousse d’ailleurs l’idée à fond autour de ce voyage puisque toute la direction artistique autour de Longue Ride a ce décor autour de la conduite.

Un EP porté par les morceaux Boy, Si l’on Ride ou encore Baby :

Colors (2019)

Allô mon amour… (2016)

On ne peut bien évidemment pas occulter sa participation à l’un des meilleurs singles de l’année 2016, Le Code sur Bisous de Myth Syzer avec une line aussi passionnante que cinglante : « Laisse-moi rêver que tu meures, afin que personne d’autre ne tombe sous tes charmes ».

ULTRATAPE (2020)

Muddy Monk est revenu en avril 2020 avec le premier extrait de son nouvel EP. Un cinq titres à découvrir ce vendredi où l’on retrouve de nouveau sa patte mais qui laisse entrevoir un nouvel univers, différent de celui de Longue Ride et dont les réactions ont été quasi unanimes concernant le fait que ce morceau nous a tous fait penser de près ou de loin à Mylène Farmer. On a hâte de l’écouter !

Comme pour chaque focus sur un artiste, voici une playlist de cinq titres qui permet de découvrir son univers !

Crédit photo : Nina Richard – Instagram : ninarichard1

Source : Colors, Wikipedia, Instagram, Konbini

DLM4 dispo sur Instagram et Twitter

Festival SZN – Les festivals à ne pas manquer en 2019 (Partie 1 – Été)

Si l’été est synonyme de bon temps, cette période correspond également au début des festivals dans toute l’Europe. Les festivals c’est l’occasion de voir ses artistes ou DJs préférés, en découvrir de nouveau, avec ses proches, tous réunis au même endroit, pour une journée voire plus. J’ai sélectionné quelques festivals qui me semblent incontournables pour cette festival season 2019 dans les pays de l’UEFA.

We Love Green – Paris (1 – 2 Juin)

Avant le début officiel de l’été sur le calendrier, les hostilités commencent avec We Love Green, le festival qui se veut être le plus écolo possible. WLG c’est en week-end, l’opportunité de voir ses artistes préférés tout en assistant à des conférences sur les enjeux écologiques de notre époque.

Concernant le line-up de cette édition, il sera très riche puisqu’on pourra assister à des sets de la DJ/productrice/designer sud-coréenne de Berlin, Peggy Gou, de Mr Oizo mais également de voir d’autres artistes incontournables tels que Tame Impala, Christine and The Queens, Future, Hamza, 13 Block, Kali Uchis, Vald, Rosalía, Toro Y Moi ou encore la reine Erykah Badu, pour ne citer qu’eux.

Enfin, une partie du festival sera composée de maisonnettes dans lesquelles on retrouvera plusieurs collectifs ou médias dont l’émission No Fun, qui animera plusieurs sets avec la présence de Shkyd, Aurélien Chapuis ou encore Naomi Clément.

RDV sur l’Instagram de DLM4 pour voir des images de ce festival.

Solidays – Paris (21 – 23 Juin)

Pour débuter l’été sur les chapeaux de roue, il y a la possibilité de se rendre à un événement pour le fête de la musique ou bien de se rendre à Solidays.

Coté line-up, c’est autant riche et varié que We Love Green. Tout d’abord pour les DJs il y aura des sets du pionner Busy P accompagné de Myd, Andy 4000, titulaire de Rinse France mais également qui bosse au sein YARD Media ainsi que Kiddy Smile ou encore Parov Stelar. On pourra aussi retrouver lors de ces trois jours de festival Die Antwoord, Therapie Taxi, The Blaze Lomepal, Angèle ou Koffee. Les amateurs de hip-hop pourront assister aux performances de Ninho, Koba La D, Youssoupha, Youv Dee, Macklemore, Dadju, Bolémvn, Suprême NTM voire même Josman…

Les Ardentes – Liège (4 – 7 Juillet)

Pour avoir fait l’édition 2017 et 2018, je peux affirmer que les Ardentes représente la crème de la crème en terme de festival hip-hop. Force est de constater la montée en puissance du fesrtival avec un nouveau site qui lui sera dédié en 2020.

Les Ardentes c’est un festival qui regorge d’animations chaque journée et ce du début du festival (13-14h) à la fin (2-3 heures du matin). Tout le long de la journée on peut se faire des tatouages éphèmères, voir des groupes de danse effectuer les meilleurs chorégraphies possibles, se faire masser ou encore manger des repas traditionaux belges ou de la diaspora congolaise ou maghrébine ou encore effectuer des activités de beatmaking ou jouer aux jeux-vidéos… On peut trouver du merchandising du festival mais également celui d’artistes à l’instar du merch’ The Vie représentant l’état d’esprit de Damso, Ritchies et le reste de leur entourage mais éagelements d’autres artistes.

Dans tout ça, le casting de cette année aussi bouillant que celui des éditions précédentes et ajoutez à cela, les sets du collectif BSMNT composé entre autre d’Eddy Ape ou du DJ Ekany, déjà présent en 2017 et 2018 ainsi que le collectif RODEO avec la présence du DJ RNDZVS.

Wireless Festival – Londres (5 – 7 Juillet)

On quitte nos chers et tendres pays francophones pour traverser la Manche. Pour les amateurs de hip-hop US, UK et d’afroswing, le Wireless Festival c’est le festival incontournable.

Basé au centre de Londres, à Finsbury plus exactement, le Wireless Festival rassemblera la crème de la crème US et UK durant trois jours.

Les Migos, Cardi B, Young Thug, Travis Scott, Tory Lanez, Future, Rae Sremmurd, Lil Baby Gunna pour ne citer qu’eux coté US et M Huncho, Ella Mai, NSG, Stefflon Don, J Hus, AJ Tracey ou Not3s coté UK seront présents durant ces trois jours. Enfin, pour pimenter le tout, un special guest sera présent le samedi du festival. L’année dernière, le special guest c’était Drake. Rien que ça.

Crédits : Jordan Hughes

UPDATE : Cette année, le guest c’était Skepta et il bien évidemment rentré sur Greaze Mode : « And if I ain’t the headline, then I must be the special guest »

Trois jours et deux scènes, qui seront animés tout le long des trois jours par Tim Westwood, Yinka et DJ Semtex.

London Ting à Wireless avec DLM4, c’est par ici

Dour Festival – Dour (10 – 14 Juillet)

Passer cinq jours ouvrés à faire la fête non-stop c’est possible. Pour cela il suffit de se rendre à Dour. Dour, c’est cinq jours, huit scènes, sept types d’hébergements, du plus basique aux hôtels en passant par un total Green camping.

Un festival dont l’ouverture du site débute en général à 13-14h, l’extinction des feux vers 3-4h du matin avec chaque scène qui sera plus ou moins dédié à un genre musical spécifique. La Boombox qui sera plus hip-hop, la Red Bull Elektropedia Balzaal qui parle d’elle-même etc… Tant d’artistes et de scènes qu’il s’agit de l’opportunité d’en découvrir de nouveaux, d’autres genres et de ressortir du festival avec une culture musicale grandie.

Dour c’est l’amour, avec DLM4, c’est par ici

Openair Frauenfeld – Frauenfeld (11 – 13 Juillet)

L’Open Air Frauenfeld est un festival suisse qui rassemble le gratin du hip-hop US ainsi que la scène locale. Il y a deux ans, Travis Scott et son allié toujours, le DJ Chase B avaient complètement retourné le festival et il sera présent cette année également. En local on pourra retrouver sur ce festival Slimka (et qui sait, l’ensemble de tout Xtrm Boyz).

Afropunk – Paris (13 & 14 Juillet)

Pour plonger dans un festival avec la spiritualité africaine et tout son héritage la musique noire qui en fait totalement partie, l’Afropunk est le festival idéal.

L’Afropunk c’est de la musique, des battles de groupe, de DJs, des tables rondes pour échanger sur la condition des noirs dans la société mais aussi de l’art sous toutes les formes possibles.

Côté musique on pourra découvrir Solange et son dernier album When I Get Home, la superbe voix de Masego, danser sur les morceaux de Maleek Berry, Janelle Monae, Ibeyi ou l’excellent Burna Boy !

Lollapalooza – Paris (20 & 21 Juillet)

Le troisième festival de la festival SZN de 2019 c’est le Lollapalooza.

Après Migos à We Love Green, le groupe reviendra en France pour un set à ce festival. Outre le groupe il sera possible de voir différents types d’artistes avec le groupe The 1975, $UICIDEBOYS, de l’autré côté Jain, LE.J., Camelia Jordana mais aussi Nekfeu, S.pri Noir, Jaden Smith, Orelsan, Romeo Elvis ou encore Bad Bunny.

Afro Nation – Portimão (1 – 4 Août)

Pour tous les fans de musique afro en tous genres, le festival immanquable de cette année c’est l’Afro Nation. Pour sa première édition, le festival aura lieu à Portimão soit un festival à la plage. Quant aucasting, on pourra y retrouver, Wizkid, Burna Boy, Davido, Maleek Berry, Femi Kuti, B Young, Octavian, Stefflon Don ou encore Jidenna.

La partie 2 du festival aura lieu à Accra au Ghana du 27 au 30 décembre 2019.

Fire is Gold – Anvers (Samedi 24 août)

Pour finir cette festival SZN de la meilleure des manières, le festival Fire Is Gold aura lieu à la fin du mois d’août, l’occasion de passer un excellent moment avant les reprises respectives.

Fire Is Gold est un festival d’une journée qui a lieu à Anvers en Belgique, créée par Jon Tyler, directeur artistique et fondateur du club prestigieux de Bruxelles, le Bloody Louis où Drake a notamment fait un back-to-back dans ce club lors de sa dernière tournée européenne (le wordplay n’était pas voulu mais bon…). Un festival dédié à la musique, au sport et à la mode.

Un festival d’un jour, qui est donc l’occasion de faire découvrir l’ambiance et la culture festival pour celles et ceux qui ne seraient pas encore prêts à s’aventurer dans un festival de plusieurs jours.

Un jour certes, mais constitué d’un line-up très riche avec la présence de DJ incontournable de la scène néerlandaise, Jarreau Vandal, qui était présent dernièrement à la fête de la musique à Paris. On y retrouvera également la Nakamurance, Aya Nakamura en personne, Mr Eazi et son dernier album Life Is Eazi, Vol. 2 ou encore des sets de Dj titulaires du Bloody Louis avec Ritchies Santos ou encore Zoey Hasselbank.

Outre la musique, il y aura également un line-up sport avec tout un programme culture avec une scène exclusivement dédiée à la danse, une autre au skate et la dernière avec du street art.

Enfin, la dernière partie du festival correspond à des conférences ainsi des think-thank.

Avez-vous déjà été à l’un des ses festivals et si oui, quel est votre meilleur souvenir ?