Les Onze Coups de Mid-6, Partie 2 (2021)

2021 a été une année très productive pour les artistes des quatre coins du globe. Côté producteurs, beatmakers et DJs, on a pu compté plus de 60 projets auto-produits, entre EPs, LPs, ou mixtapes, en plus de leurs placements.

Pour boucler l’année passée, on débute la nouvelle avec notre format habituel : une sélection de 11 beatmakers dont le travail nous a marqué en 2021. Des beatmakers qui confirment leur statut, certains qui montent en puissance et d’autres qui ne cessent de nous surprendre entre rap, R&B, afrobeats, amapiano etc.

La première partie de cette article, qui porte sur les beatmakers marquants du premier semestre 2021, est toujours disponible ici.

Avant de débuter, on souhaitait rendre hommage au producteur Traxamillion qui nous a quitté le dimanche 02 janvier 2022. Originaire de la Bay Area, il a fait les beaux jours de la musique de cette contrée californienne. En effet, c’est un pilier du « Hyphy », un mouvement culturel popularisé au début des années 2000.

Sa discographie récente présente – entre autres – un album intitulé Sirens et un titre composé pour les City Girls (Broke N*****, en featuring avec Yo Gotti).

Désormais, on passe à la selection des beatmakers qui nous ont marqué en 2021 !

Aero Records (France)

L’année 2021 est une année supplémentaire au cours de laquelle les Français ont pu placer à l’international et notamment aux Etats-Unis. Outre Tarik Azzouz et CashMoneyAP qui sont très bien installés, le quatuor d’Aero Records a produit le premier extrait de Culture III des Migos en compagnie de DJ Durel et Nuki. Dans ce crew, on peut retrouver Osiris, Slime Castro (Hey Castro go crazy pour les amateurs de Tags), Sluzyyy ainsi qu’Atake.

Straightenin est le track 2 de l’album et depuis sa sortie, on ne se lasse pas de la mélodie principale de la prod. Super entrainante, elle reste dans la tête, matche parfaitement avec des éléments de prods qu’on retrouve dans de nombreuses instru ATLiennes pour servir les trois membres du groupe.

« N*ggas act like the gang went vacant (Huh?)
N*ggas act like somеthing been taken (Took what?)
Ain’t nothing but a little bit of straightenin’ (I’m tеllin’ ya)
« 

C’est également un single qui marque le retour du groupe après de nombreux mois d’absence et leur volonté de faire comprendre qu’ils sont toujours là.

Outre cette prod pour les Migos, les membres d’Aero sont présents sur d’autres morceaux US, à savoir WokStar sur le projet Slime Language 2 de Young Stoner Life Records avec Skepta et Strick, sur un projet d’Est Gee, côté UK avec D-Block Europe mais aussi sur Marty McFly d’1PLIKÉ140 (coprod Binks Beatz), Pas un Euj de Slimka feat. Jok’Air ou encore l’excellent Je Prends de Guy2Bezbar (coprod Junior Alaprod), extrait de la saison 2 de la série Validé.

Bizness Boi (US)

PARTYNEXTDOOR, 6lack, Swae Lee, Kiana Lédé, Eric Bellinger, Jessie Reyez, Ye Ali… ont un point en commun. Lequel ? Ces artistes ont posé sur une prod. de Bizness Boi.

Actif depuis le début des années 2010, il s’illustre principalement dans le R&B.

Ce constat reste vrai en 2021. Il a notamment composé :

  • 4 titres de Drunken Wordz Sober Thoughtz, un album de Sevyn Streeter.
  • 4 morceaux sur le projet, Under The Sun, de la chanteuse Symphoni Soto.

Bizness Boi est très fort dans la création de ballades et de slows jams envoûtants.

Symphoni Soto, Me vs You // Prod. by Bizness Boi & TH3ory

Il sait aussi jouer sur d’autres terrains musicaux. Par exemple, il a co-composé l’hypnotisant Black Illuminati, un single de Freddie Gibbs en featuring avec Jadakiss, ou le bouncy Dungarees de Baby Tate, extrait de la B.O du film Bruised, une production de Netflix.

Freddie Gibbs – Black Illuminati Ft. Jadakiss // Prod. by Bizness Boi, Arianna Reid & Fortune

Il conclue son année 2021 avec un morceau aux allures d’hymne triomphante ou de parfait générique de fin de film : The Best Part of Life, de SAINt JHN.

La reco de DLM4 :

SAINt JHN – THE BEST PART OF LIFE // Prod. Bizness Boi, Fwdslxsh, Pink Skies

Cardo (US)

Crédits photo : julianxberman

Cardo alias Cardo Got Wings fait également partie des beatmakers qui nous ont marqué en 2021. A vrai dire, pour celles et ceux qui ont pu écouter ce format en podcast en 2020, il était déjà présent et sélectionné par le journaliste Raphaël Da Cruz, pour l’ensemble de ses travaux mais aussi et surtout pour sa prod de Laugh Now, Kry Later de Drake feat. Lil Durk.

En 2021, Cardo et Isla Mgmt de manière globale n’ont pas lâché le pied sur l’accélérateur puisqu’on retrouve Cardo sur de nombreux projets, derrière le beat et en tant que producteur exécutif avec un casting cinq étoiles sur son bilan de fin d’année.

Source : Wrapped 2021 Isla Mgmt

L’une de ses prods phares de 2021 est sans conteste family ties de Baby Keem et son grand cousin Kendrick Lamar, un rappeur avec lequel il avait pu déjà collaborer sur son EP éponyme en 2018.

La prod qui a le plus retenu notre attention est issue du dernier projet en date de Maxo Kream, WEIGHT OF THE WORLD, feat. A$AP Rocky : STREETS ALONE. Dans cette instru, on a une partie de la palette du beatmaker à savoir, de bonnes grosses basses, une atmosphère bien sombre et des bruitages et voix dont lui seul a le secret, à l’instar d’une superbe prod faite avec Wheezy et Dez Wright sur Bubbly dans l’album Punk de Young Thug.

« Call me Meagan Goodmy money Nia Long« 

Une superbe instru dans laquelle Maxo Kream et A$AP Rocky expriment leur difficulté d’être marié à la street.

Chazzz & SSJMike (US)

Cette année 2021, côté R&B on retrouve un très bon duo qui a accompagné et continue d’accompagner Tory Lanez : Chazzz alias Chaz Jackson, compositeur et producteur exécutif ainsi que SSJ Mike (SuperSaiyaJin Mike).

Peu d’informations circulent à leur sujet hormis les différentes productions pour les artistes mentionnés plus haut.

On retrouve donc ce duo sur des compositions ainsi qu’à la production exécutive d’un majeure partie de l’album PLAYBOY de Tory Lanez, en compagnie des beatmakers Foreign Teck, le suisse OZ d’Isla Mgmt, Loux Xtw, BLK Beats… Différents beatmakers pour un album qui s’écoute sans problème du premier au dernier morceau, un no-skip tant les transitions et les différentes productions sont bien amenées. C’est aussi le premier projet de Tory Lanez où on retrouve très peu de samples, là où il était souvent pointé du doigt par ses détracteurs sur les Chixtape et son premier opus I TOLD YOU. Sur cet album, on peut relever de nombreuses inspirations synth-pop, qui raviront les amateurs de Computer Love ou autres morceaux de ce style.

Très peu de samples, mais s’il y avait un morceau à retenir, c’est bien Extravangant Bullshit//Nunchucks. Le morceau est scindé en deux parties avec une seconde partie qui contient un sample, pour ne pas changer, de Show Me A Good Time de Drake. La manière avec laquelle les deux beatmakers, accompagnés d’Edsclusive et Tory Lanez à la prod amènent très bien la deuxième partie de la prod et ce sample rend ce morceau excellent, sans oublier le légendaire Yeah Hoe de Juicy J dans la boucle !

Drill FR Unit (France)

Depuis début 2020, la drill de Brooklyn s’est plus qu’installée en France avec des réussites comme des grosses caricatures.

De nombreux beatmakers se sont appropriés le style en y apportant leurs touches persos, en plus des ambiances et atmosphères habituelles des instrus de ce courant musical.

L’un des exemples phares et réussites de cela était l’album LMF de Freeze Corleone en 2020 dans lequel figurent de nombreux beatmakers affiliés 667, Ligue des Ombres, Mangemort Squad tels que Flem, Congobill, Amine Farsi etc…

Ces beatmakers, accompagnés d’autres homologues, ont réalisé l’un des projets les plus aboutis avec la mixtape Drill FR de Gazo en terme de production.

« LA MALA EST GANGX »

Sur cette mixtape, on retrouve des morceaux très sombres (Intro produit Flem, Congobill, Amine Farsi, Cache Cou par the10PM, TCHIN 2X par Amine Farsi, NickNamezBeats et Flem), d’autres titres plus festifs (KASSAV par Nardey, « Nardey c’est chaud ça » et Scar, GO par la flamebeat), des bangers (A$AP par Flem x Shuriken, ON A par True Vision ou DRILL FR 5 par le belge Pierrari) mais toujours sur une base d’éléments propres à la Drill avec les 808 Glides, des ambiances et des voix qui rendent ce courant si singulier.

Voir aussi : Pierrari, l’action sans vitesse et précipitation

Une réussite au point d’avoir des morceaux qui se sont hissés jusqu’au au top des classements et ce tout le long de l’année, à l’instar de HAINE&SEX. L’occasion de se demander si la recette de la Drill française en terme de prods ne se trouverait pas dans les différentes types de prods de cette ‘tape ?

Le morceau de cette mixtape que nous retenons, c’est ON A, produit par l’équipe True Vision. Le combo entre la prod explosive du crew, associée au grain de voix de Gazo, le tout sublimé par un feat. avec le rappeur allemand Luciano sur ce morceau, a totalement retenu notre attention depuis la sortie de la mixtape en février dernier.

Inflo (UK)

Multi-instrumentaliste et producteur de premier rang, Inflo a réalisé une incroyable année 2021. Ce visionnaire venu de Londres a produit des oeuvres recherchées, avant-gardistes et intemporelles.

Il a tissé des liens très étroits avec de brillantes étoiles. Les collaborations se font sur le long. En effet, Inflo a réalisé l’entièreté des albums de :

  • Cleo Sol, Mother.
  • Little Simz, Sometimes I Be Introvert.

À juste titre, les critiques de ces projets sont dithyrambiques.

Pour ne pas s’arrêter là, il a dirigé la production de NINE, le cinquième album de SAULT, son collectif révolutionnaire qui mixe R&B, jazz, funk, soul, gospel et post-punk. Little Simz, Cleo Sol et le musicien Michael Kiwanuka en font parti.

Enfin, il a terminé son année par la composition de 3 titres du dernier album d’Adèle, 30.

Chapeau bas à ce génie !

La reco DLM4 :

Cleo Sol, Don’t Let It Go to Your Head // Prod. by Inflo

K, Le Maestro (UK)

Crédits : jassmine

K, Le Maestro est l’archetype du créatif qui se fait confiance et qui travaille intensément pour amener sa vision à la vie.

En 2021, ce producteur basé à Londres a dévoilé son tout premier album, WHIP MUSIC. Un projet des plus rafraîchissants et singuliers. Comme le titre l’indique, l’auditeur.trice est invité à prendre part à une virée nocturne, dans une berline old school. C’est tout à fait le genre de musique qui s’écoute sur un long trajet en voiture après le coucher du soleil.

K, Le Maestro a la précision d’un horloger sur chacune des 10 pistes. Tout est à sa place. Avec grande maîtrise, il oscille entre une multitude de genres musicaux. En témoignage, le superbe WHY CAN’T WE?, un titre qui mêle g-funk et future beats. C’est une de nos recommandations.

FRONT SEAT PRELUDE est un des autres morceaux qui nous a fasciné. Dans le respect de la ligne directrice de l’album, K, Le Maestro continue ici de nous accompagner en balade nocturne. La magie du titre réside dans le sample tiré de Brown Sugar, une oeuvre de la légende néo-soul, D’Angelo. Une référence subtile mais très efficace qui complète parfaitement le track.

Bravo à lui pour tous les travaux de 2021. On a hâte de le voir s’élever !

Louie Lastic (US)

Louie Lastic fait les belles heures d’une nouvelle scène R&B en pleine éclosion.

Ce beatmaker de Washington DC a commencé à faire sa place en 2015, aux côtés de Goldlink.

Depuis, il compose des instrus pour des artistes bien identifiés comme Maroon 5 ou Kehlani, dans un autre registre.

Cependant, comme dit en introduction, il se spécialise dans l’accompagnement d’artistes R&B émergents et/ou underground des plus talentueux : Xavier Omar, Ambré, VanJess, UMI, Jean Deaux…

Jean Deaux, Every Night After // Prod. by Louie Lastic & Michael Daniel Foster

Son année 2021 s’illustre notamment par la production de :

  • 7 titres de Soulquarius de Phabo, artiste signé chez Soulection.
  • 5 morceaux de l’excellent album de Destin Conrad, COLORWAY.
  • l’EP Lemon Pepper de la prometteuse Tempest.

Il puise sa force, entre autres, dans son background dans le future beats. Un de ses jokers.

Autrement dit, Louie Lastic est certainement crédité sur ta nouvelle chanson R&B préférée.

La reco de DLM4 :

Destin Conrad, EXITED! // Prod. Louie Lastic

PLATINUMWAV (France)

Un des talents de cette année 2021 n’est autre que PLATINUMWAV. Le beatmaker présentait déjà un très beau CV à son actif (Skreally Boy, 3010, PLK, Alpha Wann).

En 2021, le beatmaker a mis les bouchées doubles puisqu’on le retrouve sur les projets de Deen Burbigo, Guy2bezbar, le jeune finesseur Rowjay et une majeure partie de FROIDCOMMEDEHORS, l’EP de Malo.

L’un des points forts du beatmaker, ce sont les couches, les textures qu’il utilise sur ses instrus, sur lesquelles il est impossible de ne pas bounce, pour reprendre un terme tendance ces dernières semaines.

« Quand on rentre en studio c’est pour qu’on s’tue littéralement »

Notre coup de coeur parmi ses prods de 2021 est l’intro de l’EP de Malo, à savoir PRÉVU. La puissance de cet instru réside dans sa montée en puissance et les éléments de la prod qu’on entend qui s’ajoute progressivement à l’écoute de celle-ci. Il n’y a pas grand chose à ajouter si ce n’est d’écouter le morceau et voir à quel point Malo se balade sur cette prod.

Outre cette prod et les autres qu’il a pu produire en 2021, on vous invite à aller ré(écouter) l’album LO<3 de Skreally Boy/Richie Beats, dans lequel on peut le retrouver (et pensions pendant une longue période que c’était un autre tag de Richie Beats), comme cette instru très jazzy :

Sarz (Nigeria)

Nul besoin de présenter Sarz ! Si vous n’êtes pas familier avec le beatmaker mais que les morceaux Come Closer et Longtime de Wizkid, Energy de Skepta, You de Yemi Alade ou encore Keys To The City de Mr Eazi vous parlent, c’est bien lui qui est derrière ses morceaux.

En 2021, on retrouve le beatmaker sur deux EPs : Sweetness avec Obonjayar et LV N ATTN (Love and Attention) en compagnie de Lojay. Deux EPs sur lesquels il produit la totalité des morceaux.

« Baby corner corner
Will you give me sugar and wahala hala
Ma jo monalisa
Ma jo monalisa »

Parmi toutes ses réalisations, nous voulions nous attarder sur Monalisa, extrait de l’EP avec Lojay.

Le morceau est totalement inspiré par un genre musical de plus en plus incontournable et tout droit venu d’Afrique du Sud : l’amapiano. Sur ce cinquième et dernier morceau de l’EP, Sarz s’essaye à ce genre musical et on retrouve tous les éléments phares de ce genre musical, des mélodies aux percussions, le tout très bien orchestré avec la voix de Lojay sur le rendu final.

Pour en savoir davantage sur l’amapiano, nous vous invitons à aller checker l’épisode de notre podcast consacré à l’amapiano, un focus en compagnie de Norma alias ITSURGIRLNO, playlist curator indépendante.

Spencer Stewart (US)

La rumeur dit que le studio de Spencer Stewart se cache dans l’une des fusées Space X d’Elon Musk.

La musique qu’il a mise en orbite en 2021 est un savant mélange de R&B, d’électro, de pop et bien plus encore.

Il assemble toutes ces influences pour donner naissance à des instrus cosmiques, évolutives et surprenantes.

Le titre « YA » de la chanteuse dominicano-italienne YEИDRY en est le parfait exemple. Un beat raggaeton, des nappes électro, des hi-hats trap… un mélange atomique :

YEИDRY – YA // Prod. by Spencer Stewart & Federico Vindver

Sa patte singulière a séduit des artistes à l’instar de Jacob Banks, Sam Dew, Guapdad 4000….

Cependant, une collaboration se détache de toutes les autres. Depuis 2020, il accompagne l’étincelante Alina Baraz sur un nouveau chemins artistique. Avec Spencer Stewart, l’identité sonore de la chanteuse a pris un tournant : tout en gardant sa sève soul, elle devient clair-obscure, spectrale, fluide, novatrice…

Le morceau Alone With You représente cette direction.

En 2021, il signe la réalisation de Moongate et Sunbeam, 2 EPs d’Alina Baraz.

Un duo producteur / artiste à suivre de très près en 2022.

La reco de DLM4 :

Alina Baraz – Alone With You // Prod. by Spencer Stewart

Enfin, chez Delamusicopolis, nous sommes à propos des beatmakers mais aussi des DJs. On se devait donc d’évoquer un edit qui nous a marqué en 2021. Pour ce faire, nous avons voulu parlé du beatmaker et DJ Pandi. Il y a quelques mois, il a repris RUNITUP de Tyler The Creator pour en faire une nouvelle version. Pari totalement réussi avec un flip sur sa version qui donne une toute autre couleur à la version originale et nous permet d’apprécier deux versions bien distinctes.

Voici donc notre Onze Type de 2021 ! Et vous ? Quel-le compositeur-trice ajouteriez-vous ? Quelles sont les productions qui vous ont le plus marqué en 2021 ? N’hésitez pas à nous partager votre sélection sur les réseaux. En plus d’échanger ensemble, nous découvrirons tous de nouveaux morceaux !

Vous pouvez retrouver une playlist regroupant tous les titres évoqués dans cet article. Elle est dispo sur toutes les plateformes d’écoute grâce à ce lien.

Si tu nous as lu jusqu’ici, un grand merci et si cet article t’a plû, n’hésitez pas à le propager !

En attendant le prochain épisode de notre podcast, nous restons présents pour vous délivrer d’autres formats :

L’actu des beatmakers, producteurs et DJs sur sur Instagram et Twitter

VLOG #1 : Bendo Charts 5e édition du Battle de Beatmakers (Driver MC, DSK On The Beat, BlackDoe…)

Les Onze Coups de Mid-6, Partie 1 (2021)

Jeudi Mix : notre sélection d’un edit, flip ou mix d’un DJ chaque jeudi

Vendredi C’est Jiggy : notre sélection de sorties de la semaine avec les beatmakers présents sur les singles, EPs, LPS etc…

Dans Le Monde de… : notre podcast 100% dédié aux beatmakers et DJs

Le Tagginator : notre filtre Instagram avec plus de 50 tags de beatmakers et DJs

Les 4 fantastiques #5 (Ft. Freezer #BendoCharts)

« Les 4 fantastiques » est un programme pensé et imaginé par Delamusicopolis, le média qui explore les univers du beatmaking et du Djing.

Dans cette émission, nous recevons des invité.e.s qui viennent partager 4 productions qui les ont marqué.

Un entrepreneur passionné de beatmaking est mis à l’honneur dans ce nouvel épisode : Freezer !

Il a fondé le BendoCharts, un battle de beatmakers qui célèbre tout le talent et la créativité des compositeurs.trices. Le 12 novembre 2021 se tiendra la 5ème édition de l’événement. Driver en sera le host ; DSK et Blackdoe les jurys qui désigneront (avec l’aide du public) le vainqueur, parmi les 8 beatmakers en compétition.

En plus de nous raconter l’histoire rebondissante de BendoCharts, Freezer présente 4 fantastiques instrumentales qui l’ont marqué depuis sa découverte du rap et du hip hop.
Cet épisode fait mention du travail des compositeurs qui suivent :

Dr. Dre, Mel-Man, Spencer StewartD’MileDJ NastyLVMThe RunnersWavy WallaceSyk SenseK. Le Maestro & Danja.

Check ce podcast plein de pépites musicales et d’anecdotes motivantes ! 

Retrouve tous les morceaux cités dans cette playlist.

POUR SUIVRE L’ACTU DE FREEZER et de BENDOCHARTS :
Choppe ta place pour la cinquième édition du BendoCharts ici 🎫
Si tu es compositeur.trice, tu peux faire écouter tes prods. à l’équipe BendoCharts tous les jeudis à 20h, en live sur Instagram. Pour participer, retrouve toutes les informations utiles ici.
Suis l’actualité de l’événement sur InstagramTwitter et Facebook
Freezer est joignable ici ! Tu peux aller commander le merch de sa marque Bkmr Nation, qui vise à rassembler tous les amoureux.seuses de beatmaking.

POUR SUIVRE L’ACTU DE DELAMUSICOPOLIS (DLM4) :
Tu peux retrouver tous les épisodes du podcast ici !
Tous les épisodes de notre podcast « Dans Le Monde de »…sont disponibles ici.
C’est un podcast dans lequel nous discutons musique avec des compositeurs, des Djs et d’autres acteurs.ctrices de l’industrie musicale.
Nos plateformes : Site web // Instagram // Twitter // Soundcloud // YouTube
Teste notre premier filtre Instagram, le Tagginator ! Il mettra à l’épreuve ta connaissance des tags de tes beatmakers et DJs préférés !

Générique du podcast –> Prod. by FiDDY

Les Onze Coups de Mid-6, Partie 1 (2021)

27 Juillet 2021. Bientôt le début du mois d’août et le deuxième mois de ce second semestre 2021. Le premier semestre a été très riche en musique et comme pour le dernier en date avec en feat. Raphaël Da Cruz, ce nouveau « Onze Coups de Mid-6 » nous a mis à rude épreuve !

On a tellement été gourmands qu’on a voulu élargir la liste à 26 comme pour le nombre de joueurs sélectionnés pour cet Euro 2020 sous COVID, mais on se devait de rester fidèle au format ! Après de nombreux tiraillements, une shortlist et des réécoutes, voici la 3e édition des productions qu’on a le plus apprécié durant cette première partie d’année ! N’hésitez pas à nous partager les vôtres !

2031, Loxon (France)

Tout bon amateur de rap français s’est déjà mangé le tag « Back To The Future » ou « La Mort ou Tchichi » (M.O.C). Chichi 2031 a fait les beaux jours avec les autres membres de Therapy pour les rappeurs Kaaris, Niro, Booba… durant la décennie 2010 pour ne citer qu’eux. Aujourd’hui, le beatmaker originaire de Toulouse et sous sa structure M.O.C. a placé une prod avec son collègue Loxon (également membre de M.O.C) pour le duo toulousain TLZ Clan.

Virus, c’est l’intro de leur dernier projet en date, Monde Onirique et le moins qu’on puisse dire c’est que cet intro fait vraiment office de porte d’entrée dans une partie de leur univers.

« Génération 97, la mort de Biggie, la mort de Versace »

2031 et Loxon nous livrent une prod sombre, laid back, qui donne envie de l’écouter uniquement de nuit et le début du refrain de Drixon matche parfaitement avec l’énergie de la prod. Le jeu entre les hi-hats et la 808 donnent juste envie de se pencher vers l’arrière comme si on allait faire un lean back façon Fat Joe.

Big Tom, Davy One et Chulo qui font aussi parties de M.O.C sont présents sur ce projet, derrière la prod du morceau C’est Nous.

Quelques semaines après la sortie de Monde Onirique, on a eu la chance d’échanger avec Chichi 2031 dans notre podcast 100% dédié au beatmaking et au DJing, Dans Le Monde de…. Outre ce morceau, on a pu discuter de son très beau parcours, de ses débuts à Toulouse sur MySpace, ses années Therapy Music à aujourd’hui avec la team M.O.C.

BeatsByJayy (Nigéria)

Début avril 2021, le rappeur nigérian Blaqbonez, nous livre le morceau plus que doux Bling, avec la très talentueuse Amaarae et Buju en feat. C’est le premier extrait de son album Sex Over Love sorti le 30 avril.

Dans cet album, on retrouve un beatmaker/rappeur du nom de BeatsByJayy/Big Daddy Jay. Il a placé 5 morceaux sur le projet. Un projet dans lequel on retrouve des instrus toutes aussi riches les unes que les autres, de la trap à de l’afrobeat en passant par de l’alté.

« I’m a heartbreaker, not a lover, yeah »

Celle qui a retenu notre attention c’est Heartbreaker, le 2e morceau de l’album. La prod de ce morceau est totalement envoutante. La partie qu’on préfère le plus c’est la répétition, le genre de rebond que BeatsByJayy utilise lors du refrain ! Du début à la fin du morceau, des couplets de Blaqbonez à celui de Nasty C, on a l’impression que l’instru ne fait que de monter en puissance avec l’ambiance très tropicale et des basses qui nous font bouger la tête tout le long du morceau.

Sex Over Love c’est également un de nos albums coups de coeur de cette première partie d’année. Un album dans lequel le rappeur raconte ses différentes mésaventures amoureuses et la difficulté de trouver la bonne partenaire.

BGRZ (France)

Dans la catégorie des compositeurs-trices les plus éclectiques, Mike BGRZ arrive en pôle position. Ses crédits des six premiers mois de 2021 le démontrent très clairement.

Son inspiration l’a mené sur les terres de genres musicaux qu’il revisite, fusionne et transforme pour notre plus grand plaisir !

BGRZ nous étonne en mixant R&B et Drill (Sur Terre, Elia), nous rend nostalgique grace à de la synth pop des années 80 (Minimum, Projet 1411), et nous enflamme avec de l’afro (Quien Como Yo, Aissa & BGRZ) !

Toutes ses prods. se ressemblent en un point : ce sont des bangers. Il reste fidèle à son nom.

Chez Delamusicopolis, nous retenons tout particulièrement un titre : Bombastic de Chanceko. La prod. ne cesse de nous surprendre ! C’est un mélange survitaminé de trap et de reggaeton qui laisse place à un solo de guitare électrique ensorcelant. La magie réside aussi dans les détails : des ambiances construites sur des voix pitchées…des effets sonores qui amènent une dimension spaciale au morceau… bref, à écouter et réécouter sans limite. A noter qu’il a été composé avec Kuro et Chanceko.

Mike BGRZ est passé au micro de notre podcast, Dans Le Monde de... C’était la parfaite occasion de retracer son parcours, de discuter de son processus créatif et de et son amour pour la musique ! *This Is A BGRZ*

BKRBABYBOY (France)

Une des autres prods qu’on a apprécié ce premier semestre est signée par BKRBABYBOY ! Le beatmaker au sein de Vangarde Music, aux côtés de Geeeko a placé une prod. sur la mixtape Par Amour et Pour Le Geste de Smeels avec le morceau Lover Boy.

Le titre est plutôt explicite. On est dans du R&B pur et dur au niveau de la prod. ! On cherche encore le sample qu’il a utilisé, (BKR si tu nous lis) qui glisse super bien ! On l’entend en début de morceau sur le bridge et le refrain avec les autres couches de la prod. Smeels fait le boulot qu’il faut par la suite en posant très bien sur le morceau. Les amateurs de R&B sont totalement servis sur ce morceau.

Le beatmaker n’a pas énormément de placements sur le marché mais c’est tout ce qu’on lui souhaite ! Il a d’ailleurs sorti deux morceaux qu’on peut retrouver sur son SoundCloud.

CashMoneyAP (France)

Outre-Atlantique, on a Tarik Azzouz qu’on ne présente plus qui a récemment placé pour DJ Khaled avec Nas, Jay-Z, James Fauntleroy et Beyoncé. On a également le belge Ozhora Miyagi qui a un pied entre la Belgique et les US avec de nombreux placements. On peut aussi mentionner Bone Collector qui a bossé avec Megan The Stallion, Tyga ou Juicy J récemment. Enfin, entre la Guadeloupe et les US, il y a toujours CashMoneyAP !

Le beatmaker a marqué les esprits avec Miley d’Ateyaba mais il a aussi placé pour DjaDja&Dinaz, Lorenzo, Lacrim, ainsi que Freeze Corleone sur le territoire français.

Du côté de l’Amérique, on a pu le voir à l’oeuvre aux côtés de la Canadienne WondaGurl sur Christopher Walking du très regretté Pop Smoke, mais aussi les morceaux For The Night et Hello ou encore des productions pour Lil Tjay, BRS Kash, Lil Skies, NBA YoungBoy ou encore Ty Dolla $ign etc…

Sa prod qui nous a le plus frappé à ce jour en 2021, c’est celle qu’il a faite et qui est présente sur l’album du rappeur du Maryland, IDK : Peloton. C’était le troisième extrait de l’album d’IDK après Shoot My Shoot avec Offset et PradadaBang avec Young Thug.

Comme pour BKRBABYBOY, on retrouve un sample exquis, un sample qui désolé du terme mais qui pue la soul, tiré du groupe The Stylistics, Payback is a dog.

La manière avec laquelle CashMoneyAP a retravaillé le morceau original pour avoir le résultat de Peloton est tout bonnement impressionnante. IDK se balade sur la prod en prenant d’ailleurs des flows différents d’un couplet à un autre.

IDK et son équipe ont bien fait les choses puisqu’on a droit à la version instrumentale de son album sur les plateformes et en écoutant les deux morceaux, on se demande même comment le rappeur est parvenu à faire ça sur le morceau.

Si ce n’est pas déjà fait, on vous recommande fortement d’écouter le dernier album d’IDK, USEE4FOURSELF qui fait suite à sa mixtape IDK & FRIENDS 2 (2020) et son album IS HE REAL? (2019). Un album dans lequel on retrouve une belle équipe de beatmakers (The Neptunes, DJ Dahi, ATL Jacob, T-Minus, Mike Dean…) et des invités de qualité (Young Thug, Offset, Slick Rick, Westside Gunn, T-Pain, Swae Lee, Lucky Daye…) pour un album très bien réalisé.

Pour les Apple Music users, vous pouvez également retrouver plusieurs épisodes de son émission radio Radio Clue dans laquelle il nous livre la musique avec laquelle il a grandi, ses coups de coeur musicaux du moment, des anecdotes comme son passage en Maybach chez Kanye West etc… c’est ici !

D’Mile (US)

Depuis quelques années maintenant, il est impossible de parler de production R&B et Soul sans mentionner le nom de D’Mile. Ce musicien natif de Brooklyn (New-York), détenteur d’un Grammy et d’un Oscar, est un collaborateur fréquent du gratin de la nouvelle scène R&B.

En 2021, il (co)réalise les superbes projets de Joyce Wrice (Overgrown) et de Lucky Daye (Table for Two).

Si cela n’était pas assez impressionnant, il co-produit le hit interplanétaire de Silk Sonic : Leave The Door Open ! Un titre qui rappelle toute la chaleur de la Soul des années 70. Nous n’avons pas fini d’entendre le travail de D’Mile en compagnie de Bruno Mars et d’Anderson Paak. En effet, il devrait figurer sur l’entièreté d’un album en préparation.

Pour illustrer le talent de D’Mile, nous avons décidé de mettre en lumière Falling In Love, un titre qui associe Lucky Day et Joyce Wrice. Des couches de synthés viennent habiller une 808 rebondissante, qui laisse des vagues de hi-hats s’échouer sur elle. Du R&B up-tempo de grande qualité !

Dann SSV (France)

Les réseaux sociaux ont aussi leur lot de belles histoires. Celle de Dann SSV en fait partie.

Parfois, on fait des pauses sans vouloir écouter de musique où on passe simplement du temps sur les réseaux. En février, on a vu pas mal de personnes que l’on suivait sur Twitter ou Instagram partager l’EP du beatmaker, Matrixe, sorti le 19 février. Vous comprenez donc que l’on avait aucune idée de qui il s’agissait.

Un EP dans lequel il a convié la talentueuse Baeredith mais également TENSHI et Frank Renell.

En écoutant ce 7-titres, on s’est pris une tarte sur le quatrième morceau du projet, ICE.

« Tu sais que c’est trop facile quand j’pose sur Dann »

La prod frappe d’entrée de jeu avant-même d’entendre « Danieru », le tag du beatmaker. L’instru cogne fort, il y a une ambiance expérimentation scientifique dans la prod qu’on ne saurait expliquer mais on kiffe trop! La magie de la musique sûrement.

Le beatmaker avait d’ailleurs cité Wheezy parmi les beatmakers auxquels il s’identifie lors d’un épisode du podcast de la Lea9ue et cette prod nous a fait penser, toutes proportions gardées, à une bribe ou une suite de Rockstar Bikers & Chains de Gunna. On s’emballe peut-être, mais dites-nous ce que vous en pensez en commentaires ou sur les réseaux.

Un premier EP très prometteur et on a hâte d’entendre la suite !

High Klassified (Canada)

« Un sans faute ». Ces mots nous sont venus à l’esprit après quelques écoutes du dernier EP de High Klassified. En effet, en mars 2021, le producteur Québécois dévoile Law of Automata : Valid. Un projet 5 titres aux sonorités futuristiques. Des percussions hyper puissantes, des basses profondes, des mélodies entrainantes, des bruitages originaux… la formule est efficace comme jamais.

L’intro (OSL) et l’outro (Dojo) sont des morceaux instrumentaux qu’il compose respectivement avec Sebjin et TroyBoi. Nous avons particulièrement apprécié le florilège d’instruments à cordes sur l’intro.

Plusieurs artistes font leur apparition tout au long de l’opus : les américains Leven Kali et Ilham, l’italien Izi et le canadien Zach Zoya.

Si vous ne l’avez pas encore écouté, nous vous prévenons d’ores et déjà : vous deviendrez addict au troisième track intitulé « 3 Words ». La voix de Leven Kali tantôt pitchée, tantôt chopped & screwed, se balade sur une délicate prod. de trapsoul qui réserve des surprises : des transitions de bossa nova ainsi qu’une improvisation de piano qui ajoute un côté jazz lounge brésilien. FANTASTIQUE !

Dans un autre registre, High Klassified est crédité sur QALF INFINITY de Damso. Les 2 s’étaient connectés en studio courant 2019. Nous avons découvert le fruit de leur travail en 2021 : le superbe morceau Vivre Un Peu.

La boucle mélodique de piano fait toute la différence. Sa hauteur module en continue. Elle nous hypnotise au point même de faire abstraction de la performance de Damso.

MYSTR (France)

Ce premier semestre de 2021 c’est aussi la révélation MYSTR (sans mauvais jeux de mots). On avait l’habitude de voir Eazy Dew sur quasi toutes les prods de Josman mais cette année on a pu entendre les premières prods. de MYSTR (frère de Josman).

Il est présent sur les deux EPs de Josman sortis cette année, à savoir MYSTR JO$ et HHHH avec Señorita comme dernière prod en date et pas moins de 5 apparitions sur les 10 morceaux sortis par Josman cette année. S’il fallait choisir un morceau parmi toutes celles-ci, pour notre part c’est le morceau Goal.

La mélodie sur cette prod rentre tout simplement dans la tête et les notes ainsi que l’ambiance autour de celle-ci se complètent parfaitement.

« J’sais même pas où j’vais j’avance les yeux bandés »

Ces mêmes notes qui arrivent dans la partie entre 2:15 et 2:21 lorsque Josman dit « J’sais même pas où j’vais j’avance les yeux bandés » que MYSTR glisse avec subtilité, c’est aussi ce genre de petits détails qui font qu’on a adoré ce morceau et cette prod en réécoutant.

À noter que MYSTR a co-produit 2 morceaux (1 sur MYSTR JO$ + 1 sur HHHH) avec Eazy Dew, cité précédemment. Cet autre fidèle acolyte de Josman fait aussi une très belle année 2021 : des placements pour Laylow, Key Largo, JeanJass… et mêmes quelques tracks en tant qu’artiste. Nous vous recommandons son single Humide. Une prod. trapsoul à la rythmique saccadé, avec un filtre lo-fi underwater (un effet très utilisé par OVO 40).

The Neptunes (US)

Nul besoin de présenter les Neptunes ! Ce duo légendaire s’est montré actif durant les six premiers mois de 2021. 

Nous les retrouvons à la prod de morceaux pour des artistes comme Brent Faiyaz, Snoh Aalegra, IDK, Moneybagg Yo, Pop Smoke… 

Intéressant de noter qu’ils n’ont toujours aucun mal à s’associer et à travailler avec de jeunes artistes.

Actuellement, à quoi ressemble le son de Pharrell Williams et Chad Hugo ? Pour l’illustrer au mieux, nous vous recommandons Projects, un morceau extrait du dernier album de Moneybagg Yo (A Gangsta’s Pain). 

Un morceau totalement drivé par sa ligne de basse, adoucit par ses accords de violons, ses cloches et cadencé par ses hit-hats. Bien sûr, Pharrell y laisse la top line qu’il a fredonné pour le refrain et nous avons droit à un passage de réutilisé tout le long du morceau de Kodak Black.

Si vous souhaitez savoir pourquoi le magazine Billboard les a classé en deuxième position d’une liste des 50 producteurs les plus influents du 21ème siècle, nous vous invitons à écouter l’épisode 12 de la saison 1 de notre podcast Dans Le Monde de…
Le journaliste muscial Maxime Delcourt en est l’invité. Il nous a parlé de son livre The Neptunes & Timbaland : les beatmakers qui ont révolutionné la pop music (sortie en 2021, aux éditions Le Mot et Le Reste). 

Tyler The Creator (US)

Qui dit nouvel album de Tyler, The Creator dit ouverture sur un nouvel univers musical ! CALL ME IF YOU GET LOST n’échappe pas à cette règle.

Ce projet auto-produit et animé par DJ Drama est construit comme une mixtape Gangsta Grillz. Il comporte milles et une influences. Le pêle-mêle musical du leader d’Odd Future n’a jamais été aussi important. 

Nous passons d’instrus beatless à la new-yorkaise (SIR BEAUDELAIRE) à du boom bap 5.0 (CORSO), à des sonorités soul interpolées avec du reggae (SWEET/I THOUGHT YOU WANTED TO DANCE). Sa musique prend vie dans nos oreilles, elle n’est jamais statistique. Pourtant, tout semble être à sa place. C’est un désordre organisé, un beau bazar.

Le titre MASSA donne un clair aperçu de ce que nous décrivons ici. Il commence par un passage de bossa nova sublimé par de magnifiques flutes, puis transitionne sur un énorme breakbeat ! La coupure est nette. Ensuite, au fil de la chanson, des éléments s’ajoute et se retire : un orgue, un piano, un choeur… Toute une expérience !

En dehors de son projet, Tyler, The Creator a placé 2 instrumentales sur le dernier album de Snoh Aalegra (TEMPORARY HIGHS IN VIOLET SKIES).

Peut-être que le second semestre 2021 nous laissera entendre d’autres artistes sur ses les productions.

Enfin, chez Delamusicopolis, nous sommes à propos des beatmakers mais aussi DJs. On se devait donc d’évoquer un edit qui nous a marqué sur cette première partie d’année. Pour ce faire, nous avons voulu parlé du beatmaker et DJ belge Ekany. Il a récemment produit le morceau Bounce de Krisy qui était passé chez nos voisins berlinois de COLORS et il nous avait déjà impressionné avec sa version de Not Too You de Drake et Chris Brown il y a quelques mois. Cette fois-ci, il a décidé de revisiter le morceau YOUVOI de Damso. Il le fait à sa manière et le résultat est excellent.

Voici donc notre Onze Type de ce début d’année ! Et pour vous le 12e homme ? Quel-le compositeur-trice ajouteriez-vous ? Quelles sont les productions qui vous ont le plus marqué en cette première partie d’année ? N’hésitez pas à nous partager votre sélection sur les réseaux. En plus d’échanger ensemble, nous découvrirons tous de nouveaux morceaux !

Si vous nous avez lu jusqu’ici, un grand merci et si cet article vous a plû, n’hésitez pas à le propager !

Vous pouvez retrouver une playlist regroupant tous les morceaux évoqués dans cette article. Elle est dispo sur toutes les plateformes d’écoute grâce à ce lien.

En attendant la saison 3 du podcast en septembre, nous restons présents pour vous délivrer d’autres formats :

L’actu des beatmakers, producteurs et DJs sur sur Instagram et Twitter

Jeudi Mix : notre sélection d’un mix d’un DJ chaque jeudi

Vendredi C’est Jiggy : notre sélection de sorties de la semaine avec les beatmakers présents sur les singles, EPs, LPS etc…

Dans Le Monde de… : notre podcast 100% dédié aux beatmakers et DJs (saison 3 en septembre 2021 !)

Le Tagginator : notre filtre Instagram avec plus de 50 tags de beatmakers et DJs